Théâtre : Les Bijoux avec des textes de Charles Baudelaire et Léo Ferré


LES BIJOUX

Textes: Charles Baudelaire et Léo Ferré
Mise en scène : Caroline Loeb
Avec : Sophie Balabanian
Accompagnement musical : Léa Litalien

Dans l’encens, le musc, et des coussins profonds elle chante, alanguie, offerte… On devine son corps abandonné, elle esquisse un geste… Tout est suggéré avec élégance. L’érotisme vient de ce que l’on devine entre les phrases, entre les rais de lumière, entre les pans de tissu que l’on écarte ; Sophie Balabanian, avec sa voix chaude, son corps voluptueux, nous embarque dans un voyage où l’on navigue entre le désir et l’émerveillement dans les phrases précieuses et scintillantes de Baudelaire, ses diamants noirs.

Du mardi au samedi à 18h30
Succès! Prolongations du 31 janvier au 8 mars 2008

53, Rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris
Métro : Notre-Dame-des-Champs
Tél.: 01 45 44 57 34:
e mail: lucernaireforum@wanadoo.fr
Site web: www.lucernaire.fr


Un avis d'un spectateur.

La compagnie « On peut » présente au théâtre Paris-Lucernaire le spectacle « Les Bijoux » à partir de poèmes de Charles Baudelaire, spectacle interprété par Sophie Balabanian et mis en scène par Caroline Loeb sur des mélodies de Léo Ferré.

Surprenant, sensuel, oui !

Le poète masqué qui se dévoile ici est surprenant, sensuel, comme un ciel baudelairien.

La nature poétique aime à se cacher dans la musique du grand Léo Ferré, où des débris de bruit nous emporte dans l'horizon contigu à la mélodie d'« Avec le temps ».

Certes, la recherche de séduction érotique du public est vraiment pleine de chair ; cependant, cette tentative d'érotisme mise trop sur la mode, vague banale « qui vient mourir au bord de notre éternité ».

 

Interpretation

Demeures de Baudelaire