THÉÂTRE MOUFFETARD: Saint-Germain-des-Prés baudelairien


Que reste-t-il du Saint-Germain-des-Prés baudelairien, humaniste, libertaire, créatif, indocile ? C'est la question qui préside à ce festival initié par Isée Saint-John Knowles, continuateur de la société Baudelaire, créée en 1872. "Que Saint-Germain-des-Prés se resaisisse, qu'il prenne conscience de ses racines baudelairiennes, laissées en héritage par les artistes et écrivains les plus illustres du siècle !", clame-t-il.

Pendant quatre jours, il s'agira de retrouver l'esprit des baudelairiens, fleurons de l'histoire libertaire de ce quartier érigé en village, presque en institution, et ceci, en invoquant quelques-unes de ses grandes figures, de Raymond Duncan (frère d'Isadora) à Sartre, en passant par Beauvoir, et une poignée de poètes et rebelles. Avec des images signées du réalisateur José Pinheiro, 38 acteurs de chair et les voix d'une dizaine d'autres (Thierry Lhermitte, Anne Delbée, Pierre Santini) composeront trois créations, comme autant de visages germanopratins : Saint-Germain dandy, Saint-Germain poète, Saint-Germain rebelle.

Pour s'y préparer, ne pas manquer de relire le truculent Manuel, de Boris Vian, indispensable vade-mecum de l'époque.

Festival St-Germain-des-Prés. Spectacles écrits et mis en scène par Isée Saint-John Knowles, réalisation José Pinheiro. Du 13 au 16 janvier 2010, Théâtre Mouffetard, Paris 5e. 01.43.31.11.99.

Source: http://www.lepoint.fr

 


Interpretation

Demeures de Baudelaire