Conference

Antoine Berman : Baudelaire: proser-traduire

Antoine Berman : Baudelaire: proser-traduire Journée d'études

Centre d'études poétiques

à l'ENS de Lyon
le 15 mai 2008

Sous la direction de Eric Dayre, avec Eric Bordas (Professeur de stylistique à l'ENS LSH, CERPHI), Eric Dayre (Professeur de Littérature Comparée à l'ENS LSH, CEP), Jorge Fazenda Lourenço (Professeur à l'université catholique de Lisbonne, poète, traducteur de Baudelaire), Jean-Marie Gleize (Professeur de Lettres Modernes à l'ENS LSH, directeur du CEP), Nuno Jùdice (Professeur de Littérature à l'université Nova de Lisbonne, Poète), Antonio Prete (Poète, critique et Professeur de Littérature à l'université de Sienne).

 

Communication de Maya HADEH sur les nymphes et muses romantiques: figures féminines de l'inspiration chez Baudelaire

Si Baudelaire s’adresse à Dieu pour pouvoir « […] produire quelques beaux vers », C’est à « [l’] inévitable et impitoyable muse », à « cette mystérieuse femme », allégorie de la materia poetica, soumise aux jeux de l’imaginaire et de l’idéal qu’il doit « […] une grande partie de son génie » et de son inspiration.
En effet, ces « nymphes macabres » hantent l’imaginaire de la poésie baudelairienne. Elles renvoient à l’image de l’inspiratrice, image qui constitue une composante majeure de son œuvre et s’avère être la matrice de sa poésie.
Pourtant ces figures féminines sont d’une nature ambivalente. Source d’inspiration, elles représentent un facteur d’élévation spirituelle mais elles incarnent aussi les forces de distraction et de perdition que le poète tente de convertir et de sublimer par son art.

 

Journées d'études

Dans le cadre des deux Journées d’études
« Les anniversaires de Baudelaire »
(9 avril et 25 juin 2008)
« Le 187ème anniversaire de Charles Baudelaire »
Journée organisée par Pierre Brunel (CRLC-Paris IV),
Binod Khakurel et Sébastien Mullier
Mercredi 9 avril 2008
Salle des Actes de la Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris
9h15-17h00
Programme : matinée « Des livres sur Charles Baudelaire » et après-midi « Le chemin vers la prose »...

 

Colloque international à Zürich - «Baudelaire et Nerval: poétiques comparées»

Colloque organisé par Patrick Labarthe et Dagmar Wieser
Jeudi, 25 octobre 2007: «La poésie de Paris».
Vendredi, 26 octobre, matin: «Les Fleurs de l’Impossible».
Samedi, 27 octobre, matin : «Mémoire fertile»...

 

Conférence de Maya HADEH sur la synesthésie chez Baudelaire

La présence de la synesthésie dans la poésie baudelairienne est incontestable. Tout au long de son recueil, sensations olfactives, auditives et tactiles se rejoignent et se complètent. Le visuel rappelle le sensationnel et le tactile puisque la mer bleue se trouve imprégnée par la couleur noire, couleur des cheveux de sa bien-aimée et le mouvement de ses vagues rappellent les ondulations de la chevelure féminine...

 


Interpretation

Demeures de Baudelaire