Exposition

Vente aux enchères d'objets de Charles Baudelaire

Vente aux enchères d'objets de Charles Baudelaire Hôtel DROUOT - Salle 9, 9 rue Drouot - 75009 Paris
Mardi 01 décembre à 14h00
Une collection exceptionnelle d'objets personnels, documents administratifs, lettres et livres, qui ont appartenu ou ont ponctué la vie de Charles Baudelaire, dont une édition originale des "Fleurs du mal", sera dispersée le 1er décembre à l'Hôtel Drouot à Paris.
Une édition originale des "Fleurs du mal" (1857) adressée par Baudelaire à Ancelle, estimée 120.000/150.000 euros.
La lettre dite "du suicide" écrite par Baudelaire après une tentative de suicide le 30 juin 1845 - "Je me tue parce que je ne peux plus vivre..." - est quant à elle estimée entre 50.000 et 75.000 euros...

 

"Les Fleurs du Mal", sculptées

Le Musée des Beaux-Arts de Menton dans les Alpes Maritimes organise jusqu'au 21 avril 2008 l'exposition "4 poètes, 3 peintres et 1 sculpteur", manifestation culturelle fondée sur les analogies entre les arts visuels de l'espace, la peinture et la statuaire, et l'art musical du temps, la poésie. Selon le voeu du Commissaire de l'exposition, Hugues de la Touche, le travail de quatre artistes plasticiens entre en correspondance avec l'oeuvre de quatre écrivains qui portent le vers à sa visibilité : ainsi, les transpositions d'art entre le verbe et la matière, de Charles Baudelaire à Oreste Conti (sculpteur)...





 

"Les Fleurs du Mal" : Poésie d'un autre genre

Manieur habile d’une rime paire, Charles Baudelaire fascine autant qu’il divise, les opinions à son endroit sont controversées, tant les thèmes abordés par lui le sont de façon provocante, diront certains. Mais ce poète, comme il se plaît lui-même à le rappeler, n’a pas voulu choquer par ces écrits. Il veut donner à la poésie sa pleine dimension. C’est dans les replis cachés de l’âme qu’il trouve le matériel pour parfaire son œuvre. Il aime provoquer, c’est évident, et le livre qui le fera rentrer dans l’immortalité : "Les Fleurs du Mal" résume toute sa vie, son combat...

 

Le vodou haïtien sur un air de Baudelaire

Le vodou haïtien sur un air de Baudelaire Le Musée d'ethnographie de Genève met en scène plus de 300 pièces issues d'une collection exceptionnelle d'objets de culte vodou de la Suissesse Marianne Lehmann.Construite autour d'un poème de Charles Baudelaire, l'exposition « Le Vodou, un art de vivre » est un spectacle haut en couleur pour dérégler ses sens et ses certitudes.C'est un parcours initiatique dans l'univers du vodou haïtien, un cheminement en dix étapes qui sont autant d'expériences sensorielles et d'interrogations sur l'ici et l'ailleurs.L'exposition conçue par Jacques Hainard, directeur du musée, et son équipe dont le conservateur Philippe Mathez, joue avec les limites de l'objectivité scientifique, tout en évitant les pièges d'une approche purement esthétique...

 

Charles Baudelaire et les souliers de la liberté – expositions, conférences et spectacles à l’Île Maurice

A l’occasion de 150ème anniversaire de la publication des Fleurs du Mal, le tout nouveau « Centre culturel Charles Baudelaire » de l’île Maurice construit il y a quelques mois organise du 11 septembre à 30 octobre 2007 des expositions, conférences et spectacles autour de Baudelaire. Mardi 11 septembre, une exposition s’est ouverte sur le thème « Baudelaire aux Mascareignes » et aura lieu à l’Alliance française de Bell-Village, du 18 au 30 octobre.

 


Interpretation

Demeures de Baudelaire